Thank you for your interest in panoramah!. In order to give you access to the CAD data and technical documentation downloads, we require a few details from you.

I consent to my contact details being passed on to the panoramah! sales partner responsible for my location to enable them to send me relevant product information.

Please subscribe me to the newsletter.

Submit
Skip to main content

article

Le verre, matériau fondamental de l’architecture moderne

En 1935, Le Corbusier écrit un article consacré au rôle du verre dans l’Architecture moderne. Il a été publié en quatre parties dans la revue Tchéco-Verre de Prague (Tchécoslovaquie) (vol. 2, n° 1-4), une revue spécialisée consacrée à la fabrication et à l’utilisation du verre et des matériaux similaires.

Publié à l’origine en français, en tchèque et en allemand, l’article s’intitule « Le Verre, matériau fondamental de l’architecture moderne » [« Sklo – základní hmota moderní architektury »] et s’inspire largement des articles que Le Corbusier avait déjà écrits sur le verre.

Moins technique que son chapitre contemporain sur la respiration exacte publié dans La Ville radieuse (1935), « Verre » analyse une série de matériaux vitrifiés et de concepts corbuséens concernant les façades vitrées : mur neutralisant, mur employable, respiration exacte, mur diaphragmé, etc.

Malgré les tentatives décevantes de réaliser un pan-de-verre efficace au Centrosoyus de Moscou et à l’auberge de l’Armée du Salut à Paris, ce texte marque un moment important de la lutte de Le Corbusier avec les complexités de la transparence moderne.

Il a été traduit en anglais en 2011 par Paul Stirton [professeur associé au Bard Graduate Center et éditeur de West 86th] et publié dans le vol. 19 no. 2 / numéro automne-hiver de West 86th, accompagné d’une introduction de Tim Benton [professeur émérite d’histoire de l’art à l’Open University, Royaume-Uni]. Quelques extraits de la traduction anglaise sont disponibles sur le site de West 86th, tandis que le texte complet et l’introduction se trouvent sur JSTOR.
Sitemap